Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Révélations

Mar. 30 Novembre 2010

Luc 10, 21-24 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

A ce moment, Jésus exulta de joie sous l'action de l'Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. 

« Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » 

Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. » 

 

 

Saint François, par He-Qi

 

 

voir aussi : Habitants des cieux

Je trouve Jésus très humain dans ce mouvement d'exultation. On voit que pour lui, comme pour nous tous, il y a eu des hauts et des bas dans sa vie, des moments où tout est lourd, où 'ça pédale dans la semoule', où l'on est englué dans la mélasse, et des moments de légèreté, des intuitions fulgurantes, des instants de grâce.

Ce qui lui est révélé cette fois-ci, c'est ce grand secret du christianisme authentique, le Dieu qui n'est pas seulement le très-haut mais aussi le 'très-bas' comme l'a appelé Christian Bobin. Le Dieu dont la seule puissance est l'amour, autant dire qu'il ne peut l'imposer à quiconque. Le Dieu qui s'en remet à ses créatures.

Puissions-nous ne pas le décevoir !