Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Effet boule de neige

Mer. 31 Août 2011

Luc 4, 38-44 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

En quittant la synagogue, Jésus entra chez Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on implora Jésus en sa faveur. Il se pencha sur elle, interpella vivement la fièvre, et celle-ci quitta la malade. A l'instant même, elle se leva, et elle les servait. 

Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des infirmes atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d'eux, les guérissait. Des esprits mauvais sortaient de beaucoup d'entre eux en criant : « Tu es le Fils de Dieu ! » Mais Jésus les interpellait vivement et leur interdisait de parler parce qu'ils savaient, eux, qu'il était le Messie. 

Quand il fit jour, il sortit et se retira dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles arrivèrent jusqu'à lui, et elles le retenaient pour l'empêcher de les quitter. Mais il leur dit : « Il faut que j'aille aussi dans les autres villes pour leur annoncer la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé. » Et il se rendait dans les synagogues de Judée pour y proclamer la Bonne Nouvelle. 

 

 

Le prince de la paix, par He-Qi

 

 

voir aussi : Etat de grâce

C'est l'effet voulu, donner l'impression qu'à partir du premier signe accompli par l'intermédiaire de Jésus, tout s'est alors précipité, la machine s'est emballée. On enchaîne donc de l'exorcisme dans la synagogue, à la guérison de la belle-mère de Pierre, puis à la foule venant de tous les alentours avec tous leurs malades et possédés. On retrouve au passage le thème du titre de Messie qu'il conviendrait de taire. Enfin, ayant en quelque sorte purifié tout le village et son territoire, ayant regagné ce bastion sur le territoire de l'ennemi, Jésus se propose comme programme de poursuivre et d'élargir son champ d'action, progressivement, jusqu'à avoir reconquis Israël tout entier.

On s'en doute, ce programme n'ira pas à son terme. La tâche est trop vaste, d'une part. Même si Israël n'est pas un pays très grand, il y faudrait quand même des années et des années de labeur inlassable. Jésus va d'ailleurs s'appuyer sur ses disciples, prochainement, qu'il enverra accomplir le travail en son nom. Mais il va falloir aussi tenir compte des réactions que tout ceci suscite parmi les parties en présence dans la société juive. Le peuple n'y trouve rien à redire, à priori. Mais les autres, ceux qui ont de l'instruction ou les propriétaires ou les dirigeants ?

Ceux-là, pharisiens, saducéens, scribes, voient pour la plupart d'un mauvais œil la renommée croître autour de cet obscur galiléen. Ils vont tout faire pour le discréditer, voire l'empêcher par la force de venir mettre à terre leur pouvoir et leurs situations.