Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Dévoilements

Mar. 29 Novembre 2011

Luc 10, 21-24 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

A ce moment, Jésus exulta de joie sous l'action de l'Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » 

Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. » 

 

 

Saint François, par He-Qi

 

 

voir aussi : Révélations, Habitants des cieux

Quelle meilleure antidote que ce texte à tous les ésotérismes, toutes les gnoses, qui prétendent se rattacher au christianisme ? La révélation, le message, les enseignements, de Jésus ne sont pas affaire de connaissances cachées, de cosmogonies compliquées, de savoirs perdus et transmis sous le manteau du secret. Pas d'anthropologie subtile, de véhicules éthérés, de degrés d'initiation.

La remarque vaut aussi pour la dogmatique conventionnelle. Que de schismes, de déchirements, au nom de formulations complexes et hasardeuses, et qui ne sont en fait que trahisons de celui dont on se réclame. Il est légitime de vouloir formuler intellectuellement sa foi, mais l'humilité, et l'honnêteté, commandent de ne pas imposer ses représentations aux autres.

Le christianisme est une fidélité aux personnes, pas aux idées.