Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

En tout être

Ven. 30 Mars 2012

Jean 10, 31-42 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus. Celui-ci prit la parole : « J'ai multiplié sous vos yeux les oeuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? » Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une oeuvre bonne que nous voulons te lapider, c'est parce que tu blasphèmes : tu n'es qu'un homme, et tu prétends être Dieu. » 

Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux. Donc, ceux à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l'Écriture ne peut pas être abolie. Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : 'Tu blasphèmes', parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu. 

« Si je n'accomplis pas les oeuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les oeuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » 

Les Juifs cherchaient de nouveau à l'arrêter, mais il leur échappa. Il repartit pour la Transjordanie, à l'endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n'a pas accompli de signe ; mais tout ce qu'il a dit au sujet de celui-ci était vrai. » Et à cet endroit beaucoup crurent en lui. 

 

 

Le paradis perdu, par He-Qi

 

 

voir aussi : Actions, réaction !, L'arbre et ses fruits

Il convient de bien prendre garde à la différence entre le reproche qui est fait à Jésus, qu'il se prétendrait être Dieu, et ce qu'il dit réellement lui-même, seulement Fils de Dieu. Jean étant de ceux qui poussent le plus à la divinisation de Jésus, la 'nuance' qui apparaît ici en prend d'autant plus d'épaisseur historique. L'argument tiré du psaume 81 (82) est habile, elle tend à donner un fondement à cette prétention attribuée à Jésus. Si Dieu lui-même déclare que nous sommes des dieux...

Il convient encore d'aller voir de plus près cette citation, pour la découvrir dans son entier : "J'ai dit : vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut !". On n'est déjà plus dans le même registre, ici non plus. Des dieux, oui, mais seulement par filiation. Exactement ce que dit Jésus. Mais c'est déjà beaucoup.

Commenter cet évangile