Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Échange de bons procédés

Mar. 26 Juin 2012

Matthieu 7, 6-14 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

« Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens ; vos perles, ne les jetez pas aux cochons, pour éviter qu'ils les piétinent puis se retournent pour vous déchirer. 

« Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte. Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s'ouvrira. Lequel d'entre vous donnerait une pierre à son fils qui lui demande du pain ? ou un serpent, quand il lui demande un poisson ? Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! 

« Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l'Écriture : la Loi et les Prophètes.  Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s'y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. » 

 

 

Il frappe à la porte, par He-Qi

 

 

voir aussi : Donnez, vous recevrez, Perles

Le 'sacré', les 'perles', à ne pas donner sans discernement : nous sommes dans l'ésotérisme, où certaines vérités ne seraient pas transmissibles à tous. On se demande pourquoi Jésus ne s'en est pas rappelé avant de mener l'action publique qui lui a valu de finir sur une croix ?

Sa vie entière témoigne contre cet adage. Et il ne faudrait pas prendre prétexte de ce qu'une grande partie de son enseignement ait été transmis en paraboles pour prétendre le contraire. Les paraboles ne l'ont pas empêché de dire clairement par ailleurs ce qu'il avait à dire. La raison de l'enseignement en paraboles tient, au contraire, à la nécessité du respect absolu de la liberté de l'autre. La parabole permet à chacun de saisir ce dont il a besoin pour son cheminement personnel et unique, de se l'approprier de la seule façon qui lui convienne, et que personne, même pas Jésus, ne peut connaître.

La parabole répond beaucoup mieux au "ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux". Car, si cette attitude, vouloir le bien de l'autre, peut nous sembler une évidence, sa mise en œuvre est autrement redoutable de difficultés. Remplis de notre bonne volonté, nous allons immanquablement nous projeter sur ce que nous imaginons être les besoins des autres. Dans le meilleur des cas, notre action sera simplement ridicule, dans le pire, elle sera malheureusement nuisible. C'est donc bien d'un chemin resserré qu'il s'agit, car il nous oblige en tout premier à nous convertir à l'autre, à nous mettre à son école, ce qui est tout autre chose que la charité bien-pensante du bourgeois un peu honteux de son aisance matérielle.

Commenter cet évangile