Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Autres temps, autre pain

Mar. 24 Avril 2012

Jean 6, 30-35 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle oeuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l'Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n'est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c'est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » 

Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous de ce pain-là, toujours. » Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif. » 

 

 

Les dix commandements, par He-Qi

 

 

voir aussi : Satiété des satiétés, Je

La foule insiste et insiste. La manne est censée avoir été donnée au peuple hébreux tous les jours, tant qu'ils furent dans le désert. Pourquoi n'en serait-il pas de même avec cette multiplication du pain opérée la veille par Jésus ? "Donne-nous de ce pain toujours !" réitèrent-ils encore, après que Jésus eut tenté de leur répliquer.

Car Jésus aussi insiste toujours et toujours. L'essentiel n'est pas dans le signe en lui-même mais dans ce qu'il signifie. Ce n'est pas Jésus qui accomplit le signe, mais Dieu, le Père, comme il l'appelle. Il convient donc de se tourner, non vers Jésus, mais vers le Père, comme Jésus.

Malheureusement, l'évangéliste tombe exactement dans la même erreur que la foule par sa note théologique finale. En introduisant Jésus comme l'objet et le but de la foi, il le trahit. Celui qui voulait introduire les hommes à une nouvelle relation à Dieu en balayant tous les obstacles accumulés par des siècles de littéralisme tatillon, est devenu, malgré lui et contre son gré, le principal écran instauré par ceux-là qui se disaient ses disciples.

Commenter cet évangile