Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Puits de sagesse

Ven. 29 Octobre 2010

Luc 14, 1-6 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et on l'observait. 

Justement, un homme atteint d'hydropisie était là devant lui. Jésus s'adressa aux docteurs de la Loi et aux pharisiens pour leur demander : « Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ? » 

Ils gardèrent le silence. Jésus saisit alors le malade, le guérit et le renvoya. Puis il leur dit : « Si l'un de vous a son fils ou son boeuf qui tombe dans un puits, ne va-t-il pas l'en retirer aussitôt, le jour même du sabbat ? » 

Et ils furent incapables de trouver une réponse. 

 

 

La samaritaine au puits de Jacob, par He-Qi

 

 

voir aussi : Fils de Dieu

C'est la troisième fois que Luc nous décrit un repas donné par un pharisien auquel Jésus est invité. Et cette fois-ci, il s'agit même d'un 'chef' des pharisiens. Luc ne prétend pas pour autant que Jésus et les pharisiens étaient sur la même longueur d'onde. Il rapporte, comme les autres évangélistes, leurs désaccords constants et leur opposition. Cependant, pour lui, ces divergences de points de vue n'empêchaient pas des relations civiles. On reste dans le cadre des discussions, normales dans le judaïsme, autour de l'interprétation de la Loi.

Même si Luc est le seul à rapporter ces trois repas, il est à peu près certain que telle était la réalité des relations entre Jésus et les pharisiens. La condamnation à mort de Jésus ne peut se justifier par des raisons purement religieuses. Seuls des questions de pouvoir politique peuvent avoir mené les choses à ce point, et qui dit pouvoir politique dit, à cette époque, saducéens, et non pharisiens.

Ce qui n'empêche pas que les saducéens aient pu utiliser les arguments des pharisiens pour donner une apparence avouable à leur objectif

Commenter cet évangile