Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Le signe de l'homme

Lun. 23 Juillet 2012

Matthieu 12, 38-42 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

Quelques-uns des scribes et des pharisiens lui adressèrent la parole : « Maître, nous voudrions voir un signe venant de toi. » 

Il leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne sera donné que celui du prophète Jonas. Car Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits ; de même, le Fils de l'homme restera au coeur de la terre trois jours et trois nuits. 

« Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. 

« Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération, et elle la condamnera ; en effet, elle est venue de l'extrémité du monde pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. » 

 

 

Le cantique des cantiques, par He-Qi

 

 

voir aussi : Sceau de Salomon, Génération condamnée

"Il y a ici bien plus que Jonas, bien plus que Salomon" : cet 'ici' ne parle pas que de Jésus. Ce passage, tel qu'il a été construit par la source commune à Luc et Matthieu, nous le présente pourtant comme ça : Jésus est plus grand que Jonas puisque lui, c'est dans le ventre de la mort, et non simplement d'une baleine, qu'il va passer trois jours. Donc, le plus grand que Jonas et Salomon, c'est lui.

Mais toute annonce à l'avance par Jésus de sa résurrection est une reconstruction après coup par les disciples. Jésus ne savait pas ce qui se passerait à sa mort, et surtout pas cette précision de trois jours. Relisons alors les deux 'prophéties' parallèles : les habitants de Ninive et la reine de Saba ont su rendre hommage à la vérité de Jonas et Salomon. Or, il y a ici plus grand qu'eux. Mais qui est ce plus grand ?

C'est le fils de l'homme, mais l'expression ne fait pas alors référence explicitement à Jésus lui-même. Pour Jésus, le fils de l'homme, c'est l'être humain, pleinement humain, dans sa filiation à son père. Nous savions déjà, au sujet de Jean-Baptiste, que le plus petit dans le royaume était plus grand que le plus grand des prophètes. Il nous est dit ici qu'il est aussi plus grand que le plus grand des rois.

Commenter cet évangile

halim 25/09/2012 23:27