Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Surprise, surprise

Mer. 1 Août 2012

Matthieu 13, 44-46 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

« Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l'homme qui l'a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ. 

« Ou encore : Le Royaume des cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète la perle. » 

 

 

La découverte de Moïse, par He-Qi

 

 

voir aussi : Royaume à vendre, Juste prix

Notons bien d'abord que le pauvre ouvrier agricole qui est tombé sur ce trésor, caché dans le champ qu'il avait à labourer ce jour-là, ne s'y attendait pas du tout. C'est un événement absolument inattendu pour lui. Il ne cherchait pas le royaume, mais voilà que le royaume lui tombe dessus, sans qu'il n'ait rien demandé ! On comprend aisément que plus rien ne compte alors pour lui sinon de se mettre au plus vite en mesure d'acquérir ce trésor.

Pour le négociant, l'effet de surprise est un peu moindre. Il est de la partie, après tout, et même si la probabilité qu'il tombe un jour sur la 'perle rare' était faible, il ne devait pouvoir s'empêcher d'y rêver un peu, parfois. Reste que lorsqu'il tombe dessus, il ne s'y attendait pas vraiment, lui non plus. C'est une bonne nouvelle, il a gagné le gros lot. On comprend qu'il est prêt alors à se débarrasser de tous ses anciens colifichets, tous les succédanés religieux plus ou moins frelatés qui emplissaient sa vie jusque là, pour s'en tenir désormais à la seule réalité qui les surpasse tous.

Il existe une troisième parabole dans le même genre, qui a été conservée par l'évangile de Thomas. Il s'agit d'un pêcheur qui trouve dans son filet un gros poisson au milieu de nombreux autres plus petits. Il rejette alors à la mer les petits pour ne conserver que le gros. Il n'y a dans ce troisième cas presque plus de merveilleux, c'est juste un jour plus heureux que d'autres, et on admire surtout la sagesse de cet homme. Il aurait certes pu emmener toutes ses prises au marché, mais il n'est pas âpre au gain. Le gros poisson suffira à ses besoins du jour, et sera plus pratique à emporter que la multitude des petits.

Commenter cet évangile