Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Une dernière pour la route

Jeu. 28 Juillet 2011

Matthieu 13, 47-53 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

« Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. 

« Avez-vous compris tout cela ? — Oui », lui répondent-ils. Jésus ajouta : « C'est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien. » 

Jésus acheva ainsi de proposer des paraboles, puis il s'éloigna de là. 

 

 

L'appel des disciples, par He-Qi

 

 

voir aussi : Scribe converti

La conclusion sur le scribe devenu disciple peut surprendre ici. Elle ne porte pas que sur cette parabole du jour, c'est la conclusion que donne Matthieu à l'ensemble des dix parables qu'il vient de relater d'affilée. Matthieu a ainsi organisé les matériaux dont il disposait : dix miracles, dix paraboles, etc ...

Ce nombre dix fait évidemment référence aux dix commandements. Il s'agit d'établir qu'en toutes choses, Jésus accomplit parfaitement la Loi. Voilà pour l'ancien que le maître de maison tire de son trésor. Le neuf, s'agissant de la Torah, et donc d'enseignement, c'est cette forme de transmission qu'est la parabole.

Jésus n'en a pas l'exclusivité à son époque, il ne l'a pas inventée, et on peut même en trouver des traces dans les écritures. Mais Jésus la prend à son compte. C'est une des certitudes que nous pouvons avoir à son sujet, qu'il en a fait un usage systématique. Et nous pouvons constater comme il a eu raison : demandez à quelqu'un qui n'a que de vagues souvenirs du catéchisme, ayant cessé toute pratique depuis longtemps. Vous pouvez être sûr que dans ce qui a survécu figurent des paraboles.

Commenter cet évangile