Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Bien obligés

Ven. 4 Mai 2012

Jean 14, 1-6 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

« Ne soyez donc pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. 

« Dans la maison de mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ? Quand je serai allé vous la préparer, je reviendrai vous prendre avec moi ; et là où je suis, vous y serez aussi. Pour aller où je m'en vais, vous savez le chemin. » 

Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? » 

Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » 

 

 

Sur la route d'Emmaüs, par He-Qi

 

 

voir aussi : Un chemin, des maisons, Voie royale

"vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi" : pour beaucoup de gens, c'est plutôt l'inverse. Ils croient en Jésus d'abord, et ensuite en Dieu, à cause de Jésus. Jésus nous a révélé un visage de Dieu radicalement différent de ce qu'il était auparavant. Il nous a parlé d'un Père aimant chacun de nous personnellement, dans un monde qui croyait au mieux en un père du peuple.

Reconnaissons-le, nous ne voudrions plus d'un dieu qui ne serait que le juge impartial de nos actes, ou le créateur hiératique et infiniment distant. Qu'il reste le créateur et le juge ne peut passer que s'il est aussi l'ami bienveillant. Nous voulons bien croire, si nous croyons encore, que parce qu'il y a eu Jésus. Alors, oui, il y a de nombreuses demeures, autant que nous sommes, chacun sa demeure, puisque nous sommes tous différents. Et il n'y a qu'un seul chemin, mais différent pour chacun : aller au bout de sa vérité. Et il n'y a qu'une vérité : suivre son chemin, construire sa vie.

Commenter cet évangile