Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Renvois d'ascenseur

Jeu. 7 Juin 2012

Marc 12, 28-34 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

Un scribe qui avait entendu la discussion, et remarqué que Jésus avait bien répondu, s'avança pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? » 

Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » 

Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as raison de dire que Dieu est l'Unique et qu'il n'y en a pas d'autre que lui. L'aimer de tout son coeur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. » 

Jésus, voyant qu'il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n'osait plus l'interroger. 

 

 

Le buisson ardent, par He-Qi

 

 

voir aussi : Sujet clos, Premières amours, Scribe ovni, S'il n'en reste qu'un

C'est une saynète qui vient s'intercaler comme un divertissement rafraîchissant au milieu des controverses. Les scribes ne sont pourtant pas réputés pour leur ouverture d'esprit, en général. Spécialistes de la Loi, ils ont tendance à en faire un horizon indépassable ! Alors que la marque essentielle de l'enseignement de Jésus est de tout ramener à la mesure de l'homme : ce n'est pas l'homme qui est fait pour le sabbat, la Loi, le Temple, mais le sabbat, la Loi, le Temple qui sont fait pour l'homme.

De fait, ce n'est pas très loin de ce que professe ce scribe ici. En explicitant que l'amour de Dieu et du prochain valent mieux que "toutes les offrandes et tous les sacrifices", que lui manque-t-il donc encore pour que Jésus le situe comme "pas loin" du royaume, mais pas encore "dedans" ?

Le texte ne nous le dit pas explicitement. Il nous faut aller plus loin dans la pensée de Jésus pour le comprendre. Car le Dieu qui nous aime inconditionnellement comme un père est un Dieu qui préfère se faire à l'homme plutôt que d'attendre que l'homme se fasse à lui. Mais ce Dieu ne peut pas se comprendre tant qu'on ne l'a pas découvert en soi. Tant que nous en restons à un Dieu uniquement extérieur, nous nous heurterons inévitablement à ce que nous ressentirons comme de l'arbitraire de sa part, et nous nous révolterons, ou en concevrons de l'amertume, et nous resterons encore au-dehors du royaume...

Commenter cet évangile

clovis simard 20/10/2012 02:57


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.20 - THÉORÈME de la RÉSONANCE . Le champ de la Conscience.