Partage d'évangile quotidien
<
Enregistrer le billet en pdf

Origine préhistorique

Jeu. 24 Mai 2012

Jean 17, 20-26 traduction : Comparer plusieurs traductions sur le site 4evangiles.fr Lire le texte grec et sa traduction (anglaise) mot-à-mot sur le site interlinearbible.org

« Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. 

« Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu'ils contemplent ma gloire, celle que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant même la création du monde. Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m'as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu'ils aient en eux l'amour dont tu m'as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. » 

 

 

La venue de l'Esprit saint, par He-Qi

 

 

voir aussi : Du père inconnu, Toi en moi, et moi en eux

On franchit encore une étape. Dans tout ce qui précédait (hier, avant-hier), Jésus se souciait de ce que ses disciples réalisent enfin ce qu'il a tenté de leur transmettre par sa vie. Ici, il envisage que cela arrive effectivement, et que donc, à leur tour, ils se trouvent en position de transmettre eux aussi. C'est évidemment l'objectif à terme ("je suis venu porter un feu et il me tarde qu'il soit allumé"). Mais n'est-ce pas un peu présomptueux de l'imaginer ici alors qu'il n'est pas sûr que la première étape va se produire ?

Remarquable, par contre, est la définition donnée de sa relation à son père : "tu m'as aimé avant même la création du monde". Rappelons-nous que le message de Jésus est de nous inviter à entrer nous aussi, chacun de nous, dans la même relation que lui au père. Essayons donc de le dire comme lui, entrons dans la même certitude : mon père (oui, je dois dire 'mon', comme lui), tu m'as aimé avant même la création du monde ! Y arrivons-nous ? N'est-ce pas gigantesque ? Et si simple en même temps. Trop simple, sans doute, pour les savants et les grands de ce monde. Dommage pour eux...

Commenter cet évangile