Partage d'évangile quotidien
<

Evangile de Jean - Traduction et Notes - Claude Tresmontant - Chapitre 12

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
 
 
12.  1 et ieschoua
six jours avant [la fête de] pesah
il est venu à beit ananiah
là où était éléazar
qu'il avait relevé d'entre les morts
[lui] ieschoua
 
12.  2 ils lui ont donc fait un repas en cet endroit
et martha faisait le service
et éléazar était l'un de ceux
qui étaient étendus avec lui
 

Un de ceux qui étaient étendus avec lui... Dans le milieu ethnique judéen de ce temps-là, on mangeait étendu, appuyé sur un coussin avec le coude gauche, la main droite libre pour prendre le pain.

 
12.  3 et elle a pris mariam
une livre de parfum de myrrhe
de nard authentique de grand prix
et elle a oint les pieds de ieschoua
et elle a essuyé avec ses cheveux ses pieds
 
la maison fut remplie de l'odeur du parfum
 

Elle a pris, Mariam, une livre... Mesure de poids antique, correspondant à un peu plus de 300 g.

De parfum de nard authentique d'un grand prix... Exode 30, 22 : Et il a parlé YHWH à Môscheh en disant : Toi, prends pour toi des baumes de tête (de première qualité) : de la myrrhe fluide... ; du cinnamone... ; de la cannelle... ; de la casse... ; et de l'huile d'olive... Tu feras avec cela l'huile d'onction de sainteté, schemen mischehat qôdesch, grec elaion chrisma hagion, parfum de parfumerie, œuvre de parfumeur. Ce sera l'huile d'onction de sainteté. Et tu oindras avec elle la Tente du rendez-vous et l'Arche de l'Attestation, et la Table et tous ses ustensiles, et le Candélabre... et l'Autel des sacrifices... Tu les consacreras et ils seront saint des saints... Aharôn et ses fils, tu les oindras et tu les consacreras afin qu'ils fassent pour moi la fonction de sacrificateurs. Et aux fils d'Israël tu parleras en disant : L'huile de l'onction de sainteté, ce sera ceci, pour moi... Sur une chair d'homme, al besar adam, elle ne sera pas répandue... C'est chose sainte !... Psaume 133, 2 : Comme l'huile, la bonne, sur la tête, et qui descend sur la barbe, la barbe d'Aharôn... Cantique des Cantiques 1, 3 : Chant des Chants celui qui est (consacré) à Salomon... Qu'il me baise des baisers de sa bouche, car ils sont meilleurs tes baisers que le vin. A respirer, tes parfums sont bons, en grec : kai osmè murôn sou huper panta ta arômata, l'odeur de tes parfums de myrrhe est au-dessus de tous les aromates. Une huile parfumée répandue, ton nom ! Grec : muron ekkenôthen onoma sou. Le meschiah, c'est celui qui a été oint avec l'huile de sainteté, composée de myrrhe, etc. Cantique 1, 12 : Mon nard a donné son parfum... 1, 13 : C'est un sachet de myrrhe, mon chéri, pour moi ! Entre mes seins il passe la nuit ! Cantique 4, 10 : Qu'ils sont beaux et bons, tes baisers, ma sœur, mon épousée, hébreu kalah, grec numphè. Qu'ils sont bons tes baisers, meilleurs que le vin ! Et le parfum de ton huile, meilleur que tous les baumes ! Jean qui plongeait les repentants dans les eaux du Jourdain, le Seigneur lui-même, Paul et l'auteur de l'Apocalypse, qui s'appelait Jean lui aussi, ont compris Schir ha-schirim, le Chant des Chants, comme étant un texte théologique, dans lequel le roi meschiah, celui dont le Nom est une huile sainte répandue, dialogue avec la kalah, l'épousée, la nouvelle Jérusalem. Bien évidemment elle ne pouvait pas, Mariam, se permettre de oindre le Seigneur sur sa tête : l'onction du grand prêtre, des rois, des prophètes, s'effectuait en versant de l'huile sainte sur la tête. Elle effectue l'onction sur les pieds du rabbi. Isaïe 52, 6 : Qu'ils sont beaux sur les montagnes les pieds de celui qui annonce l'heureuse nouvelle de la paix, qui annonce l'heureuse nouvelle du salut, en hébreu Ieschoua et qui dit à Sion : Il règne, ton Dieu ! Mariam et ceux qui ont assisté au geste de Mariam comprenaient le sens des gestes et le sens des éléments. Ils savaient ce que signifiait l'onction avec l'huile précieuse composée de myrrhe et de nard. Tous ces gestes ont une signification et les éléments aussi. Lorsque la maison a été remplie du parfum de la myrrhe, tout le monde s'est souvenu du Chant des Chants. Mariam a joué le rôle de la nouvelle Jérusalem. Elle a joué un acte du Chant des Chants. Le Chéri, dans le Chant des Chants, c'est celui qui vient, celui dont on entend la voix, c'est lui qui épouse la nouvelle Jérusalem, la nouvelle humanité.

 
12.  4 alors il a dit iehoudah
fils de schiméôn isch qeriôt
l'un de ses disciples
celui qui allait le livrer
 

Iehouda, fils de Schiméon isch queriôt... Nombreuses variantes dans les manuscrits. Isch qeriôt signifie peut-être : l'homme de la ville de Qeriôt.

 
12.  5 pourquoi ce parfum de myrrhe
n'a‑t‑il pas été vendu
pour la somme de trois cents deniers
et donné aux pauvres
 
12.  6 il a dit cela
non pas qu'il se soit soucié des pauvres
mais parce qu'il était voleur
il tenait la caisse
et ce qu'on y mettait il le dérobait
 
12.  7 alors il a dit ieschoua
 
laisse‑la tranquille
c'est pour le jour de ma mise au tombeau
qu'elle observe cela [ce rite de l'onction]
 

C'est pour le jour de ma mise au tombeau qu'elle observe cela, [ce rite de l'onction]... Nous conjecturons, sous le verbe grec tèrein, soit le verbe hébreu natzar, soit le verbe schamar, qui signifient l'un et l'autre : garder, garder un commandement, garder la parole, garder un secret, etc. Les chrétiens ont été appelés nôtzerim dans les plus anciens documents du judaïsme après la destruction du Temple, et Jésus a été appelé Ieschoua ha-nôtzeri, peut-être : l'Observant ?

 
12.  8 car des pauvres
toujours vous en aurez avec vous
mais moi
vous ne m'aurez pas toujours avec vous
 
12.  9 elle a connu alors
la foule nombreuse des gens qui venaient de judée
qu'il était là lui
et ils sont venus
non pas à cause de ieschoua seulement
mais aussi pour voir éléazar
qu'il avait relevé d'entre les morts
 

Elle connut alors la foule nombreuse des gens qui venaient de Judée... Grec ek ton ioudaiôn, hébreu probable min. Et ils vinrent, non pas à cause de Ieschoua seulement, grec dia, hébreu probable baabour.

 
12.  10 ils ont pris la décision les prêtres
de tuer aussi éléazar
 

Ils prirent la décision, les prêtres, de tuer... Grec hina ! Hébreu possible, le lamed, ou ascher.

 
12.  11 parce qu'ils étaient nombreux
ceux qui à cause de lui
s'en allaient parmi les judéens
et qui étaient certains
de la vérité [qui est] en ieschoua
 

Parce qu'ils étaient nombreux ceux qui, à cause de lui... Grec dia, hébreu probable bi-gelal ou ba-abour. Genèse 12, 13 : Dis seulement que tu es ma sœur afin que tout aille bien pour moi, à cause de toi, baabourek, et qu'elle vive mon âme, grâce à toi, bi-gelalek. Ba-abourek est traduit en grec par dia se, et bi-gelalek par eneken sou.

 
12.  12 et le lendemain la foule nombreuse
qui vient à la fête
ils ont appris qu'il arrive ieschoua
à ierouschalaïm
 
12.  13 ils ont pris les branches des palmiers
et ils sont sortis à sa rencontre et ils ont crié
 
hôschiah na
béni [soit] celui qui vient au nom de yhwh
et le roi d'israël
 

Hôschiahana, Sauve donc ! En simple transcription, en caractères grecs, dans le texte, non traduit. Psaume 118, 25 : Ah ! YHWH, sauve donc ! Béni soit celui qui vient au nom de YHWH ! Le grec kurios est substitué au nom propre de Dieu, YHWH. Le roi : titre de celui qui a reçu Ponction, et qui est attendu, celui qui vient, le Chéri. Cantique 1,4 : Il m'a fait entrer, le roi, dans sa chambre nuptiale... Le roi Salomon, Cantique 3, 11, est l'un des noms de celui qui est attendu. Psaume 2, 6 : C'est moi qui ai sacré mon roi, sur Sion la montagne de sainteté ! Il m'a dit : tu es mon fils, toi !

 
12.  14 et il a trouvé ieschoua un petit âne
et il s'est assis sur lui
comme il est écrit
 
12.  15 n'aie pas peur fille de tziôn
voici que ton roi vient vers toi
il est assis sur le fils des ânesses
 

N'aie pas peur, fille de Sion... Libre citation de Zacharie 9, 9 : Réjouis-toi grandement fille de Sion, exulte fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient vers toi. Il est juste et il est sauveur. Il est humble et il est monté sur un âne et sur un ânon, fils des ânesses. Je supprimerai les chars d'Ephraïm, et les chevaux de Jérusalem. Sera supprimé l'arc de la guerre. Il dira : paix ! aux nations. Sa domination depuis la mer jusqu'à la mer et depuis le fleuve jusqu'aux extrémités de la terre. Et toi, par le sang de ton alliance...

 
12.  16 et tout cela ils ne l'ont pas connu ses disciples
tout d'abord
mais lorsqu'il a été glorifié ieschoua
alors ils se sont souvenus
que tout cela était écrit à son sujet
et cela ils l'avaient fait pour lui
 
12.  17 elle attestait donc la foule qui était avec lui
qu'il avait appelé éléazar
[pour le faire sortir] du tombeau
et qu'il l'a relevé d'entre les morts
 

Elle attestait donc la foule qui était avec lui, qu' il avait appelé Éléazar... Certains manuscrits donnent : hoti, que... D'autres manuscrits : hote, lorsque... La foule atteste qu'il est vrai que...

 
12.  18 et c'est aussi pour cela
qu'elle venait à sa rencontre la foule
parce qu'ils avaient entendu dire
qu'il avait fait ce signe‑là
 
12.  19 les perouschim se dirent
chacun à son compagnon
 
vous voyez bien que [tout ce que vous faites]
ne sert à rien
voici que tout le monde s'en va à sa suite
 
12.  20 il y avait certains grecs
parmi ceux qui étaient montés
afin de se prosterner à la fête
 

Il y avait certains Grecs... Ces « Grecs » sont des frères de la Diaspora de langue grecque, de même que depuis des siècles on appelle « Espagnols », « Français » ou « Allemands » des frères des communautés juives d'Espagne, de France ou d'Allemagne. Ce sont des fils d'Israël qui sont venus, comme le dit le texte, se prosterner dans le Temple pour les fêtes de pesah. C'est pour ces frères appelés ici « Grecs » qu'a été réalisée la traduction en langue grecque de l'Évangile que nous lisons ici, par l'un d'entre eux, qui était bilingue.

Parmi ceux qui étaient montés... Expression consacrée : monter à Jérusalem.

 
12.  21 ceux‑là se sont approchés de philippos
celui qui est de beit tzaïda en galilée
et ils lui ont demandé et ils lui ont dit
 
seigneur nous voulons voir ieschoua
 

Philippos, celui qui vient de Beit-Tzaïda de la Galilée... Jean 1, 44 : Le lendemain il voulut s'en aller en Galilée et il trouve Philippos. Il lui dit, Ieschoua : Suis-moi. Philippos était de Beit-Tzaïda, il venait de la ville d'Andréas et de Pierre. Il trouve, Philippos, Nathanaël et il lui dit...

 
12.  22 il est venu philippos et il l'a dit à andréas
il est venu andréas et philippos
et ils l'ont dit à ieschoua
 

Il est venu Andréas et Philippos... Construction hébraïque : verbe au singulier qui s'accorde avec le premier des deux sujets de la proposition. Le verbe en tête comme c'est l'habitude en hébreu. Le texte grec a mis ces verbes au présent de l'indicatif. On pouvait aussi traduire : Arrive Philippos qui le dit à Andréas. Arrivent Andréas et Philippos qui le disent à Ieschoua...

 
12.  23 et il leur a répondu ieschoua et il a dit
 
il est venu le temps
qu'il soit glorifié le fils de l'homme
 

Et il a répondu Ieschoua et il a dit... Toujours la vieille formule hébraïque que nous avons rencontrée constamment dans notre Évangile : wa-ïaan... wa-ïômer... Il est venu le temps... En grec hôra, qui traduit l'hébreu et, le temps, ou môed, le temps particulier, celui des fêtes.

Il est venu le temps qu'il soit glorifié... En grec hina, qui recouvre probablement l'hébreu ascher. On pourrait donc traduire : Il est venu le temps où il va être glorifié...

 
12.  24 amèn amèn je vous dis
s'il ne tombe pas dans la terre le grain de blé
et s'il ne meurt pas
alors il reste seul
mais s'il meurt
alors il porte beaucoup de fruit
 

S'il ne tombe pas dans la terre le grain de blé... C'est la loi ontologique, ou plutôt ontogénétique, fondamentale enseignée par le rabbi et communiquée par les quatre Évangiles. C'est une loi de l'être en genèse de la création inachevée. Cette révélation d'une loi de l'être en genèse de la création est annoncée par la formule solennelle : amèn, amèn...

 
12.  25 celui qui aime son âme la perdra
et celui qui hait son âme
dans ce monde de la durée présente
pour la vie de la durée à venir il la gardera
 

Celui qui hait son âme dans la durée du monde présent, hébreu ba-ôlam ha-zeh, il la gardera pour la vie de la durée éternelle à venir, le verbe natzar, garder. Genèse 9, 12 : Le-dôrôt olam, pour les générations de la durée indéfinie à venir, grec eis geneas aiônious. Genèse 9,16 : berit ôlam, une alliance pour la durée indéfinie à venir, grec diathèkèn aiônion. Genèse 17, 7, idem. Genèse 17, 8 : en possession pour la durée indéfinie à venir, la-ahouzat ôlam, grec eis kataschesin aiônion. Genèse 17, 13, pour une alliance éternelle, li-berit ôlam, grec eis diathèkèn aiônion. Genèse 48, 4 : Et j'ai donné cette terre-ci à ta semence après toi en possession éternelle, ahouzat ôlam, grec eis kataschesin aiônion. Exode 12, 14, houqat ôlam, une ordonnance éternelle, grec nomimon aiônion. Exode 27, 21, idem. etc. C'est l'hébreu ôlam qui est constamment traduit en grec par aiônios. Jérémie 31,3 : Ahabat ôlam, d'un amour éternel, je t'ai aimée, vierge d'Israël... Grec agapèsin aiônion. Matthieu 10, 39 : Celui qui trouvera son âme la perdra et celui qui perdra son âme à cause de moi (ou : pour moi), il la trouvera. Matthieu 10, 25 : Car celui qui voudra sauver son âme, la perdra. Mais celui qui perdra son âme à cause de moi (ou : pour moi), il la trouvera... Ici, âme signifie à peu près la même chose que vie. Marc 8, 35 : Celui qui voudra sauver son âme, la perdra. Celui qui perdra son âme à cause de moi et à cause de l'heureuse annonce, il la sauvera. Luc 9, 24 : Celui qui voudra sauver son âme, la perdra. Mais celui qui perdra son âme à cause de moi, celui-là la sauvera. Luc 17, 33 : Celui qui voudra sauver son âme, la perdra. Mais celui qui la perdra, la sauvera... Même doctrine dans le mâschal des richesses qui ont été confiées, Matthieu 25, 14. A celui qui a (parce qu'il a fait fructifier la richesse qui lui a été confiée), il sera donné et il sera dans la surabondance. Celui qui n'a pas (parce qu'il n'a pas pris le risque de faire fructifier la richesse qui lui a été confiée) — même ce qu'il a lui sera enlevé. C'est une loi de l'être que nous pouvons vérifier expérimentalement depuis bientôt vingt siècles.

 
12.  26 si quelqu'un me sert
qu'il me suive
et là où je suis moi
là sera aussi mon serviteur
 
si quelqu'un me sert
il l'honorera
mon père
 
12.  27 et maintenant mon âme elle est dans l'effroi
et que dirai‑je
père sauve‑moi de cette heure
mais c'est pour cela que je suis venu
c'est pour cette heure
 

Et maintenant mon âme, elle est dans l'effroi... Nous avons noté que d'habitude, l'hébreu met le verbe en tête, suivi du sujet de la proposition. Le texte grec de Jean fait de même, le plus souvent. Ici ce n'est pas le cas. Le sujet de la proposition, l'âme, est en tête, suivi du verbe. Psaume 6, 1 : YHWH dans ta colère, ne me châtie pas (ou : ne m'accuse pas, ne me mets pas en accusation)... Aie pitié de moi, YHWH, car je suis dans la faiblesse, moi ! Guéris-moi, YHWH, car ils sont dans l'effroi, mes os, hébreu nibehalou atzamai ; grec etarachthè. Et mon âme, elle est dans l'effroi, we-napheschi nibehalah meôd, grec kai hè psuchè mou etarachtè sphodra. L'effroi et l'horreur. Le psaume continue : Et toi, YHWH, jusques à quand ? Reviens, YHWH, délivre mon âme ! Sauve-moi ! à cause de ta grâce ! Car il n'y a personne dans la mort qui se souvienne de toi ! Dans le scheôl, qui va te rendre grâces ? Le Seigneur a cité ce verset du psaume 6, et le traducteur en langue grecque a respecté, une fois encore, l'ordre de l'hébreu. Et que dirai-je ? Père, sauve-moi de cette heure... C'est la suite du psaume 6 : Reviens, YHWH, délivre mon âme ! Sauve-moi...

Mais c'est pour cela que je suis venu : c'est pour cette heure... Le eis grec traduit probablement le lamed hébreu qui indique l'intentionnalité, la direction, la finalité.

 
12.  28 père glorifie ton nom
 
est venue alors une [fille de la] voix
[venant] des cieux
 
et j'ai glorifié
et encore je glorifierai
 

Une fille de la voix : expression hébraïque, bat qôl, bien connue des rabbins des premières générations.

Et j'ai glorifié et encore je glorifierai : la question est de savoir si le complément d'objet sous-entendu, c'est le nom de Dieu ? Ou bien le Christ, le fils de Dieu ?

 
12.  29 la foule des gens qui se tenaient là debout a entendu
et elle a dit
 
c'est un coup de tonnerre
 
d'autres disaient
 
c'est un messager [du seigneur] qui lui a parlé
 

C'est un messager du Seigneur qui lui a parlé... Grec aggelos, hébreu maleak, Genèse 16, 7 ; 16, 9 ; etc. Genèse 19, 1 ; 19, 15 ; 21, 17 ; 22, 11 ; 22, 15 ; 24, 7 ; 24, 40 ; 28, 12 ; etc. Expression très fréquente dans Matthieu 1, 20 ; 1, 24 ; 2, 13 ; 2, 19 ; etc. Luc 1, 11 ; 1, 13 ; 1, 19 ; etc. Très rare dans Jean. Ici c'est la foule qui s'exprime, le am ha-aretz. Ce n'est pas le théologien Iohanan qui donne sa propre pensée. Rare aussi dans l'Évangile de Marc, le plus tardif des quatre, et destiné à des communautés dans lesquelles nombre de païens étaient entrés.

 
12.  30 alors il a répondu ieschoua et il a dit
 
ce n'est pas pour moi
que cette voix a été [donnée]
mais c’est pour vous
 

Ce n'est pas pour moi... Ou : à cause de moi, en ma faveur... Grec dia, hébreu lemaan, ou ba-abour, ou bi-gelal.

 
12.  31 c'est maintenant le jugement du monde
de la durée présente
maintenant le prince du monde de cette durée présente
est jeté dehors
 

C'est maintenant le jugement du monde de la durée présente. Nous avons de nouveau ici des propos qui ont été notés à la suite les uns des autres, mais qui n'ont pas forcément été prononcés immédiatement les uns à la suite des autres. Le jugement du monde de la durée présente, hébreu probable : atah mischepath olam ha-zeh. Jugement qui est aussi condamnation. La mise à mort du Seigneur est en effet la condamnation du système de valeurs du monde de la durée présente. Si la vérité elle-même et la vie, la propre parole créatrice de Dieu, rencontre une telle résistance, une résistance si violente de la part du monde de la durée présente, c'est en effet une condamnation pour ce monde de la durée présente, qui s'est condamné lui-même en condamnant à mort le prince de la vie. Maintenant le prince du monde de la durée présente, hébreu probable sar ha-olam ha-zeh. Paul, 2 Corinthiens 4, 4 : le dieu de cette durée du monde présent, ho theos tou aiônou toutou. Éphésiens 2, 1 : Et vous, vous étiez morts par vos transgressions et par vos crimes, dans lesquels alors vous marchiez, selon la durée de ce monde présent, kata ton aiôna tou kosmou toutou... La question est de savoir si ce système de valeurs foncièrement criminel qui régit en effet l'humanité dans la durée du monde présent, ou la durée présente du monde, comporte un régisseur, un recteur, un chef d'orchestre subsistant. Le Christ enseigne que ce régisseur est éliminé par la mort du fils de l'homme. Un nouveau système de valeurs commence, qui va régir la nouvelle humanité, la nouvelle création.

 
12.  32 et moi si je suis élevé [et enlevé]
d'au‑dessus de la terre
tous les hommes j'attirerai vers moi
 

Et moi si je suis élevé et enlevé d'au-dessus de la terre... Nous avons traduit par les deux verbes français élever et enlever l'unique verbe hébreu nasa qui signifie à la fois porter, soulever, élever et enlever. Nous l'avons déjà trouvé dans la bouche de Jean le baptiste Jean 1, 29. Peut-être faut-il traduire : et moi lorsque j'aurai été élevé..., si l'hébreu sous-jacent est wa-ani ka-ascher ennase me-al ha-aretz. Il est possible aussi que sous le verbe grec elkusô, il y ait eu le verbe hébreu maschak, tirer, suivi de el, qui indique la direction, ici traduit en grec par pros. Psaume 10, 9 ; Genèse 37, 28 ; etc. Cantique des Cantiques 1,1: Qu'il me baise des baisers de sa bouche... A respirer, tes parfums, ils sont bons. Une huile versée, ton nom... Attire-moi derrière toi... Osée 11, 4 : Avec des cordes d'homme je les ai tirés.

 
12.  33 il a dit cela pour faire connaître
de quelle mort il allait mourir
 

Il dit cela pour faire connaître... Exode 18, 20 : Tu leur feras connaître la voie sur laquelle ils doivent marcher et les actions qu'ils agiront... Grec : kai sèmaneis autois tas odous... Le verbe grec sèmainein traduit l'hébreu iada à la forme hiphil. L'un des deux sens du verbe hébreu nasa, c'est : élever, soulever. C'est ce sens que considère ici le commentateur.

 
12.  34 alors elle lui a répondu la foule
[et ils lui ont dit]
 
nous
nous avons entendu de la tôrah
que le maschiah demeure
pour la durée éternelle à venir
et alors comment se fait‑il que toi tu dis
il va être élevé et enlevé le fils de l'homme
qui est‑il donc ce fils de l'homme
 

Nous, nous avons entendu de la Torah... Peut-être l'hébreu mi-pi ha-tôrah, de la bouche de la Torah... La Torah était lue tout haut, l'information allait de la Torah à celui qui l'écoutait. Torah est pris ici au sens large et général : instruction, révélation. La foule a compris le second sens du verbe hébreu nasa, être enlevé, à la forme passive.

Qu'il va être élevé et enlevé le fils de l'homme. Qui est-il donc ce fils de l'homme ? Nous apprenons, par cette répartie des gens de la foule, qu'en réalité le Seigneur, conformément à son habitude, avait dit : le fils de l'homme sera élevé et enlevé..., et non pas : moi, je... Le propos avait été noté sous sa forme simplifiée. L'expression : le fils de l'homme était déjà énigmatique pour ceux qui entendaient le Seigneur autour de l'année 30 de notre ère.

 
12.  35 alors il leur a dit ieschoua
 
encore un peu de temps
la lumière est au milieu de vous
marchez tant qu'elle est à vous la lumière
afin que la ténèbre ne vous saisisse pas
et celui qui marche dans la ténèbre
il ne sait pas où il va
 
12.  36 tant qu'elle est à vous la lumière
soyez certains de la vérité [qui est] dans la lumière
afin que fils de la lumière vous soyez
 
voilà les paroles qu'il a dites ieschoua
et puis il s'en est allé
et il s'est caché loin de leurs faces
 
12.  37 si nombreux sont les signes
qu'il a faits devant leurs yeux
et cependant ils n'ont pas été certains
de la vérité [qui est] en lui
 
12.  38 afin qu'elle soit accomplie
la parole d'ieschaiahou le prophète qu'il a dite
 
yhwh
qui a été certain de la vérité
de ce que nous avons fait entendre
et le bras de yhwh
sur qui a-t-il été révélé
 

Afin qu'elle soit accomplie la parole... Traduction plus littérale et donc plus exacte : afin qu'elle soit remplie la parole... Expression hébraïque classique, 1 Rois 1, 14 ; 2, 27 ; etc. Expression très fréquente dans l'Évangile de Matthieu, 1, 22 ; 2, 15 ; 2, 17 ; 2, 23 ; etc. Luc 1, 20 ; 4, 21 ; 24, 44.

Adonaï... Citation de Isaïe 53, 1. Adonaï, Seigneur, était le mot qui était lu à la place du tétragramme YHWH. Lorsque le texte hébreu porte le tétragramme, la traduction grecque met kurios, seigneur. Dans le texte hébreu tel qu'il est aujourd'hui édité, il n'y a pas le tétragramme pour ouvrir cet oracle. Mais les traducteurs en grec que nous appelons les Septante l'ont lu. Et le traducteur de Jean l'avait aussi dans son rouleau ou dans sa mémoire.

 
12.  39 c'est la raison pour laquelle
ils ne pouvaient pas être certains de la vérité
parce que de nouveau il dit ieschaiahou
 
12.  40 il a rendu aveugles leurs yeux
et il a recouvert d'une couche de graisse
le cœur de ce peuple
afin qu'ils ne voient pas avec leurs yeux
afin qu'ils ne comprennent pas avec leurs cœurs
afin qu'ils ne reviennent pas à moi
et que je ne les guérisse pas
 

Il a rendu aveugles leurs yeux.... Citation approximative d'Isaïe 6, 9 : Tu diras à ce peuple : Pour ce qui est d'entendre, vous entendez, mais vous n'avez pas l'intelligence. Pour ce qui est de voir, vous voyez, mais vous ne connaissez pas. Recouvre d'une couche de graisse le cœur de ce peuple (le cœur, organe de l'intelligence en hébreu), et ses oreilles, rends-les lourdes, et ses yeux, enduis-les de glu, afin qu'il ne voie pas avec ses yeux, afin qu'il n'entende pas avec ses oreilles, afin que son cœur n'ait pas l'intelligence...

 
12.  41 voilà ce qu'il a dit ieschaiahou
parce qu'il a vu sa gloire et il a parlé à son sujet
 

Parce qu'il a vu sa gloire, grec hoti. Ou lorsqu'il a vu sa gloire, grec hôte, selon une série de manuscrits. Hébreu possible : ka-ascher, qui signifie à la fois : lorsque et parce que... Les deux traductions hoti et hôte sont donc bonnes.

 
12.  42 et cependant même parmi les dirigeants
ils ont été nombreux ceux qui ont été certains
de la vérité [qui est] en lui
mais à cause des perouschim
ils ne le reconnaissaient pas
afin de ne pas être exclus de la communauté
 
12.  43 car ils ont aimé la gloire des hommes
davantage que la gloire de dieu
 

Ils ont aimé la gloire des hommes davantage que la gloire de Dieu... Plusieurs sens possibles. 1. Ils ont aimé davantage la gloire qui vient des hommes, plus que celle qui vient de Dieu. 2. Ils ont aimé davantage la gloire qui vient des hommes, plus que la gloire qu'ils doivent rendre à Dieu...

 
12.  44 et il a crié ieschoua et il a dit
 
celui qui est certain de la vérité [qui est] en moi
ce n'est pas en moi qu'il est certain de la vérité
mais en celui qui m'a envoyé
 
12.  45 et celui qui me regarde
regarde celui qui m'a envoyé
 
12.  46 et moi [pour être] lumière
dans le monde de la durée présente
je suis venu
afin que tout homme qui est certain
de la vérité [qui est] en moi
dans la ténèbre il ne demeure pas
 
12.  47 et si quelqu'un écoute mes paroles
et s'il ne les garde pas
ce n'est pas moi qui le juge
car je ne suis pas venu
pour juger le monde de la durée présente
mais pour sauver le monde de la durée présente
 
12.  48 celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles
il y a un juge pour le juger
la parole que j'ai dite
c'est elle qui le jugera dans le jour à venir
 
12.  49 car moi de mon propre cœur je n'ai pas parlé
mais c'est mon père qui m'a envoyé
et c'est lui qui m'a commandé
ce que je dois dire et ce que je dois parler
 

Le Seigneur enseigne de nouveau qu'il reçoit de Dieu, qu'il appelle son propre père, l'information créatrice qu'il communique. La nouvelle création, la création de l'humanité nouvelle, est réalisée par la parole du Christ, qu'il a reçue de Dieu son père, et qu'il nous communique. La première création, celle de l'Univers, de la nature et de l'homme, était effectuée par la parole de Dieu, Genèse 1, Jean 1, 1 et sq. La nouvelle création est effectuée par la parole de Dieu communiquée par le Christ, en qui et par qui se réalise la nouvelle création.

 
12.  50 et je sais que son commandement
c'est la vie de la durée éternelle à venir
 
tout ce que moi je dis
comme il me l'a dit mon père
c'est ainsi que moi je parle
 
 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21